Amiante dans la tour de Bretagne : 280 fonctionnaires vont déménager
Urbanisme

Amiante dans la tour de Bretagne : 280 fonctionnaires vont déménager

En février dernier, à l’occasion d’une opération de maintenance, la présence de poussière d’amiante dans la tour Bretagne avait été détectée. Près de 280 fonctionnaires de l’Etat vont déménager.

Nantes Tour de Bretagne

AFP PHOTO / FRANK PERRY

Du haut de ses 140 mètres et 32 étages, la tour de Bretagne est devenue un élément phare du paysage nantais depuis son inauguration en novembre 1976.

La présence de poussière d’amiante a été découverte lors d’une opération de maintenance en février. Elle se trouvait sur des volets de désenfumage reliés à des gaines d’extraction, situées au niveau des paliers ou des escaliers.

« Elles peuvent libérer des fibres d’amiante de manière accidentelle au moment du déclenchement des volets de désenfumage lors d’exercices incendie ou d’un déclenchement intempestif« , a expliqué une représentante de la CFDT.

Des inspecteurs du travail ont fait valoir mardi leur droit de retrait face au danger de leur exposition à l’amiante.

Environ 280 agents de l’Etat travaillant dans la tour Bretagne vont être relogés provisoirement d’ici deux à trois mois. Ce déménagement a été acté mardi par chacune des administrations, lors de comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) distincts, a indiqué la préfète de région, Nicole Klein.

Au total, la tour de Bretagne accueille près de 800 personnes, travaillant dans des services de la métropole de Nantes ou dans des bureaux privés.

  • Flo

    Et pour les autres salariés ça donne quoi ? Ceux qui bossent dans le privé ne peuvent pas faire grève du coup ils sont bloqués ?