Santé

Le projet d’hôpital public sur l’île de Nantes validé par l’Etat

La Ministre de la Santé Marisol Touraine a donné son feu vert pour l’implantation d’un nouvel hôpital public sur l’île de Nantes à l’horizon 2025.

L’accord définitif de l’Etat a été donné cette semaine la ministre des Affaires sociales et de la Santé. Marisol Touraine a validé le projet de regroupement de l’Hôtel-Dieu et de l’hôpital Nord Laënnec dans un nouvel établissement sur l’île de Nantes.

Le futur pôle hospitalo-universitaire de l’île de Nantes occupera une dizaine d’hectares.

Ce nouvel équipement public de 300 000 m² verra le jour entre 2023 et 2025 en bord de Loire, près du pont des Trois-Continents.

« Il s’agit de permettre un meilleur accès aux soins pour tous », explique la directrice du CHU de Nantes, Christiane Coudrier.

« Le regroupement sur l’île de Nantes, qui jouit d’une situation très centrale dans l’agglomération, permettra de créer un hôpital moderne, adapté et adaptable à l’évolution des besoins ainsi qu’aux progrès médicaux. Ce pôle hospitalo-universitaire améliorera l’offre de soins pour les patients, les conditions de travail des soignants et il renforcera l’attractivité de Nantes pour les chercheurs et les médecins », souligne la directrice du CHU.

« C’est une très bonne nouvelle pour les Nantaises et les Nantais et tous les patients de l’agglomération qui disposeront, à l’horizon 2023-2025, d’un hôpital répondant aux enjeux de santé publique, de formation et de recherche que l’on est en droit d’attendre d’une grande métropole comme la nôtre », a indiqué Patrick Rimbert, maire de Nantes.